Les biopsies de prostate 

Votre chirurgien doit vous faire des biopsies de prostate.
Veillez à avoir arrêté tout antiagrégant plaquettaire les 10 jours précédant le geste.

Après la consultation où l'indication a été posée, la secrétaire vous remettra un dossier contenant la convocation, une feuille de consentement éclairé, une fiche explicative, une ordonnance de gel anesthésiant, d'antibiotiques et de préparation digestive.

Il s'agit d'un geste rapide (moins de 15 minutes), réalisé par votre chirurgien,soit au cabinet sous anesthésie locale, soit au bloc opératoire sous anesthésie générale.

Vous serez installé dans la salle d'échographie, en chien de fusil sur une table d'examen. Les biopsies se font par voie endorectale, à l'aide d'une aiguille fine, échoguidées. Le nombre de biopsie est décidé par votre chirurgien.

La biopsie correspond à une carotte de tissu de 1mm de large sur 1 à 2 cm de long. Elles sont envoyées par nos soins le jour même au laboratoire d'anatomo-pathologie qui nous renverra l'analyse sous une dizaine de jour maximum.

Vous partirez donc juste après la biopsie avec un rendez-vous en consultation avec votre chirurgien pour qu'il vous communique les résultats anatomo-pathologiques et décide avec vous de la conduite à tenir ultérieure.

Les biopsies, quels résultats ?
L'anatomo-pathologie retrouvera soit des lésions bénignes (hyperplasie, hypertrophie, prostatite), soit des lésions suspectes (hyperplasie atypique, foyers de PIN) ou enfin un cancer (le plus souvent un adénocarcinome).