Cancer du rein

Est-ce fréquent ?


7ème rang des cancers de l'homme et 9ème rang des cancers de la femme.
Plus fréquent chez l'homme que chez la femme.
En incidence croissante (plus de découverte fortuite par les examens)
Prévalence maximale entre 60 et 70 ans.

Y a t-il des facteurs de risque ?


Dialysé, transplanté, formes héréditaires, tabac, hypertension artérielle, obésité

Comment le prévenir ?


Mangez des fruits, des légumes, des poissons gras et faites le plein de vitamines antioxydantes (A,D,E).

Y a t-il un dépistage ?


Pas de dépistage de masse. Depistage et surveillance des sujets à risque. Une simple échographie permet de détecter une lésion.

J'ai fait une échographie, le chirurgien me demande maintenant de faire un scanner ... ?


Le scanner, l'IRM, parfois un pet-scanner ou des biopsies de masse sont autant d'examens qui vont permettre au chirurgien de s'approcher au plus près du diagnostique afin de décider du traitement optimal.
La meilleure preuve est l'analyse anatomopathologique après éxérèse mais l'éxérèse d'une lésion bénigne est inutile et lourde de conséquences.

Va t-on me retirer le rein en entier ou seulement la tumeur ?


Cela dépend des critères (imagerie, histologie) de la tumeur.

Coelioscopie ou chirurgie ouverte ?


Cela dépend des critères (imagerie, histologie) de la tumeur mais aussi des habitudes du chirurgien.

Depuis mon opération on me surveille avec des scanners. Ma voisine qui a eu le même problème doit prendre des médicaments. Pourquoi ?


L'analyse de la tumeur au laboratoire va permettre de déterminer le type de tumeur (carcinome à cellules claires, tubulo-papillaire...), son extension locorégionale (stade TNM) , éventuellement son grade (de Fuhrman).
En fonction de ces critères et des examens paracliniques, le seul geste chirurgical ne suffit pas et il est recommandé d'y associer un traitement. Une nouvelle classe de médicament a récemment vu son avènement : les antiangiogéniques.